Kinotron: Julie & Julia

Publié le par nikko13

Julie & Julia

Les films de Nora Ephron n’ont jamais été enthousiasmants. Qu’il s’agisse de Michael, Ma sorcière bien aimée ou Raccroche, toutes ces histoires sont balisées, interprétées  de manière désincarnée et emballées avec une confondante platitude. Sans surprise (hélas) Julie & Julia sort du même moule. Ces deux destins de femmes unies par des recettes de cuisine auraient dû donner l’eau à la bouche. Hélas, on y trouve une Meryl Streep insupportable (quelle idée d’avoir pris cette voix de fausset, on dirait Zaza sortie de la Cage aux folles) et une Amy Adams plus minaudeuse et terne tu meurs. Plus grave encore, les séquences en cuisine et à table auraient dû être un ballet, une ode à la bonne chair. Eh bien pas du tout. Les plats sont repoussants et c’est un supplice de les voir avalés par Chris Messina (entre autres), débitant ses dialogues la bouche pleine et tenant sa fourchette comme un plouc. Que Nora Ephron fasse la biographie de Nadine de Rothschild, et on rediscute. Je ne vois qu'une chose à sauver dans ce film : Stanley Tucci, très bon dans son rôle. Sur ce, je retourne voir Ratatouille, qui lui sait mettre en appétit !



Publié dans Kinotron

Commenter cet article

research papers 12/02/2011 21:27

That movie is great! and Meryl Streep is gorgeous!