Kinotron: Le drôle de Noël de Scrooge

Publié le par nikko13

Le drôle de Noël de Scrooge (A Christmas Carol)

Rangé des films "live" depuis 10 ans, Robert Zemeckis s’est mis en tête de nous faire aimer des récits réalisés intégralement en images de synthèse, jonglant entre photoréalisme et pure fantaisie. Si la mayonnaise a fonctionné avec le brutal Beowulf (garni de séquences très impressionnantes), c’est moins le cas avec le Polar Express et ce Drôle de Noël de Scrooge. La principale raison, c’est que la magie convoquée par ces histoires (celle de Noël en l’occurrence) a bien du mal à transpirer des amas de pixels qui figurent les personnages. Si le rendu des textures est bluffant, d’autres lacunes ne sont pas surmontées : regards sans vie et raideur des mouvements interdisent tout sentiment d’affection. Il faut croire que la chose est  difficilement surmontable puisque 5 ans séparent ces réalisations (et au train ou vont les avancées technologiques…). Un malheur ne venant jamais seul, le scénario comme le design de ce Drôle de Noël de Scrooge ont tendance à plomber l’ambiance. Outre l’hideux personnage principal, c’est l’absence de cohérence graphique qui m’a choqué. Ainsi, le premier "esprit" est une pauvre bougie fichue d’un faciès "spermatozoïdal" tandis que le second est un crispant géant barbu et hilare, flanqué de vilains oripeaux. Ca s’arrange avec le troisième, qui n’est autre que la mort dont l’ombre s’étale sur les décors. Tout ça pour dire que le film est globalement moche et glacial. Dans la salle, les enfants naviguaient entre ennui et angoisse (quelques visions sont très sombres) tandis que quelques adultes se demandaient ce qu’il fichaient là. Décembre est assez triste, inutile de s’infliger cette punition pelliculée. On sauvera tout de même une scène de poursuite virevoltante et les plans aériens au dessus de Londres enneigée.



Publié dans Kinotron

Commenter cet article

CDMACKER 16/12/2009 21:14

Dommage ....Moi qui me faisais une joie de voir ce film, un gentil conte de Noel ...Mes illusions sont ruinées ...