Kinotron: Soeur Sourire

Publié le par nikko13

Soeur Sourire.

Vite éjecté des salles pour cause d’insuccès, j’étais décidé à donner une chance au dvd Sœur Sourire. Après tout, l’histoire Jeanine Deckers est vraiment dingue : dans les années 60 cette jeune femme, peu soutenue par sa famille, choisit d’entrer au couvent. Un beau jour voici qu’elle écrit la chanson "Dominique". L’église signe avec Philips, les deux parties se partagent le magot. Dominique devient un tube mondial. Se sentant bridée, Jeanine finit par retrouver la vie civile, s’installe avec celle qui deviendra sa moitié. Hélas, il est loin le temps de la gloire. Le nom de scène Sœur Sourire lui est interdit. Ses nouveaux textes sont mal reçus et par-dessus tout l’administration fiscale lui réclame des sommes délirantes. Tout s’achève par un suicide en 1985. Pourquoi raconter tout ça ? Pour vous épargner de voir le film de Stijn Coninx, trop scolaire, fade et passant à côté des aspects les plus intéressants (donc sombres) de l’histoire. A ce titre, la dernière demi-heure est  particulièrement frustrante : chronologie trafiquée, déchéance survolée, épisode canadien schématique et acte final bien mal amené. Sorti de Cécile de France, très concernée mais agaçante dans la posture "je ne serai jamais à ma place", les seconds rôles sont limités à de simples fonctions.



Publié dans Kinotron

Commenter cet article