Kinotron: Planète 51

Publié le par nikko13

Planète 51 (Planet 51)

Ce n’est un scoop pour personne, les dessins animés en images de synthèse pullulent sur nos écrans. Dans le sillage de Pixar (pour le meilleur) et Dreamworks (pour le pire), de nombreux studios s’efforcent de grappiller quelques miettes du gâteau. Mais comment faire pour casser la baraque, ou à minima marquer les esprits ? Il n’y a pas de secret. Soit on trouve un concept en or, comme L’âge de glace, soit on laisse libre cours à son imagination et ça donne de belles surprises de type Tempête de boulettes géantes. Les gens de Ilion animation avaient plus ou moins l’opportunité de surfer sur les deux car le pitch de Planète 51 est vraiment séduisant. Chuck Baker est un astronaute qui pense être le premier homme à mettre le pied sur une planète.  Il réalise très vite qu’elle est peuplée de petits hommes verts dont le quotidien est très semblable au nôtre… et dont la seule crainte est d’être envahis par des aliens !

Il y avait matière à emballer un petit festival mais malheureusement le scénario et la réalisation, dépourvus d’ambition, ne suivent pas. Si l’on peut s’amuser à déceler quelques références à des classiques de la science-fiction (arrivée sur l’air de 2001, Alien devenant un chien de compagnie et reprise du fameux plan en ombre chinoise devant la lune d’E.T.) on constate vite que les dialogues et situations tombent volontiers à plat. L’idée de faire des habitants de la planète une version verdâtre de l’Amérique des années 50, pas idiote lorsqu’il est fait rappel de leur parano d’une invasion hostile, fait preuve d’un véritable manque d’audace. Le symbolique van Volkswagen d’alors est repris façon soucoupe volante, comme les téléviseurs en noir et blanc… Le tout faisant dans l’anthropomorphisme le plus tiède. En outre, difficile de ne pas penser une resucée de Wall-E lorsqu’intervient un petit robot exploratoire qui s’avère être le personnage le plus touchant du film !

TFM Distribution TFM Distribution



Publié dans Kinotron

Commenter cet article