Kinotron: Freddy, les griffes de la nuit

Publié le par nikko13

Freddy, les griffes de la nuit (A Nightmare on Elm Street)

Michael Bay, par l'entremise de sa boîte de production Platinum Dunes, continue de dépoussiérer les films d'horreur des années 80. Pour le meilleur (Massacre à la tronçonneuse, Vendredi 13) comme pour le pire (Hitcher, Amityville). Aujourd'hui, c'est au tour de Freddy Krueger de connaitre un petit lifting... façon de parler si l'on s'attarde sur la tronche de steak tartare du croquemitaine à pull rayé !

Difficile pour moi de comparer le film de Samuel Bayer avec la looooooongue série de films initiée par Wes Craven en 1984, avec la participation de l'incomparable Robert Englund dans le rôle titre. Ben oui, dans les années 80 il y avait deux écoles en matière de tueurs increvables. Soit on zonait du côté de Crystal Lake avec la baraque Jason Vorhees très occupée à dézinguer de l'étudiant crétin... soit on vibrait au son des lames acérées de l'ironique Freddy Krueger ! De fait, j'ai attendu le débile mais rigolo Freddy Vs. Jason pour faire connaissance avec l'artiste.

Ceci dit, je doute sincèrement que ce remake ait eu la moindre ambition de dépasser l'original. L'histoire fait dans le basique (des ados, unis par un affreux secret se font massacrer à tour de rôle par un tueur rigolard agissant dans leur sommeil), à l'instar de l'interprétation du casting de juniors (ce qui n'empêche pas d'apprécier la jolie Katie Cassidy). Quid de l'inventivité des meurtres et des instants de frisson ? Ben pas grand chose, hélas. Comparé au récent Soeurs de sang, c'est bien terne. Restent quelques plans bien sentis comme l'apparition d'une victime dans un sac mortuaire ou l'héroïne tombant dans un couloir transformé en bain d'hémoglobine.

Jackie Earle Haley. Warner Bros. France Katie Cassidy. Warner Bros. France



Publié dans Kinotron

Commenter cet article