Kinotron: Il était une fois dans le Queens

Publié le par nikko13

Il était une fois dans le Queens (Guide to Recognizing Your Saints)

Ca fait un moment que ce film est sorti aux Etats-Unis (2006) et voici qu'il débarque en direct-to-video sous un titre disons... pas inspiré pour un sou (note aux distributeurs : Il était une fois à Manhattan, Il était une fois à Harlem et quelques autres sont encore disponibles). Le réalisateur Dito Montel adapte son autobiographie, qui narre une jeunesse tumultueuse passée dans le... Queens donc, au milieu des années 80. Un Shia LaBeouf d'avant Transformers incarne Montel jeune et Robert Downey Jr. son alter ego du présent.

Je n'ai pas été touché par ce film qui - à mes yeux - flirte joyeusement avec une certaine autocélébration. Ainsi, les monologues déroulés par un Robert Downey Jr. sont trop écrits pour paraître sincères une fois portés à l'écran. Ensuite l'histoire a été vue et revue avec un bon garçon entouré de petits frappes pas si méchantes mais qui vont globalement mal finir. Au destin et à la chance de faire son office. Ajoutez un décor New Yorkais un brin décati, un caïd cool mais en fait pas cool, un père courage (incarné par ce bon vieux Chazz Palmintieri histoire de rester dans le balisé) et vous obtenez un résultat sans aucune saveur. Un mot sur les autres acteurs. Il ne faudra pas se formaliser devant des personnages féminins sacrifiés (Dianne Wiest, Melonie Diaz ou Rosario Dawson n'ont rien - mais rien - à défendre) tandis que d'autres versent dans le plus parfait grand guignol (Channing Tatum, ridicule comme d'habitude). Tout ceci est enrobé par une réalisation télévisuelle sans relief. On peut éviter.

Robert Downey Jr..  



Publié dans Kinotron

Commenter cet article