Kinotron: The Crazies

Publié le par nikko13

The Crazies

Houla, ça va pas du tout ! Voici trop longtemps que le blog reste en plan, accaparé que je suis par mon job et quelques activités diverses ! Bon, je déclenche un plan ORSEC de la critique made in Napalm, avec des avis livrés en vitesse mais si possible sans nuire à la qualité.

On commence avec The Crazies, remake du film George Romero avec juste beaucoup plus de moyens ! Une bonne surprise à l'arrivée. Alors que je n'attendais aucun miracle de la part de Breck Eisner (réalisateur du blockbuster faisandé Sahara) je me suis retrouvé à me tortiller sur mon fauteuil comme une jouvencelle. A la croisée de The Mist et 28 jours plus tard, The Crazies nous conduit dans une petite ville tranquille du Middle-West. Alors que les habitants voient leurs proches se changer en assassins, un shérif tente de protéger les quelques personnes encore non infectées en attendant les renforts. Mais lorsque l’armée intervient enfin, c’est pour mettre la ville en quarantaine quitte à exécuter toute personne tentant de fuir. Abandonnés à leur sort, le petit groupe de survivants va tenter de s’en sortir. Voila un pitch très sympa (décidément l'explosion des codes régissant notre société en inspire plus d'un) et mené sans temps mort. Les séquences angoissantes cohabitent parfaitement avec quelques morceaux de bravoure, comme cette brutale attaque de "fous" dans une station de lavage. Je peux tout juste déplorer quelques invraisemblances parasites (la ville est paumée, mais son territoire est juste énorme) et un final manquant un brin d'originalité, avec ENCORE des bouseux zombifiés devenus anthropophages. Des broutilles puisque tout le reste (casting, effets spéciaux, rebondissements) fonctionne à merveille. Excellente surprise !

 



Publié dans Kinotron

Commenter cet article