Kinotron: Cinéman

Publié le par nikko13

Cinéman

Lors de la promotion de Camping 2, Franck Dubosc n'a pas manqué d'être questionné sur le cuisant échec de Cinéman. La réaction à la fois réaliste (quelque chose n'a pas fonctionné) et langue de bois (j'espère qu'on aura l'occasion de se retrouver avec Yann Moix) de l'acteur humoriste m'a bien fait sourire. Flairant la catastrophe à l'époque, j'avais fait une croix sur un visionnage en salle. Le potentiel nanar d'un Baltringue (pour ne citer qu'un exemple) me semblait absent et j'avais tout à gagner à apprécier ce véritable accident industriel de façon économique. Preuve que même le commanditaire Pathé n'avait plus d'illusions sur cet objet pestiféré, le film n'a été publié en dvd qu'en combo avec Podium (l'autre Moix, plus fréquentable) pour 19,99 €. Une ultime étape avant de tomber dans l'oubli total. Ceci posé, disons quelques mots sur l'objet en lui-même. Frappé d'une post-synchronisation apocalyptique et d'une image très souvent hideuse, Cinéman nous propose de suivre les pérégrinations d'un professeur de mathématiques qui se trouve plongé dans les univers de divers films ayant marqué l'histoire du 7ème art (de Robin des bois à Barry Lyndon en passant par un hommage plus que désastreux à Tarzan). Face à un Dubosc en roue libre au point que l'on a parfois l'impression de voir des séquences coupées de ses Pour toi public, on trouve d'autres acteurs frappés du sceau de l'infâmie. PEF est mauvais comme un pou et la regrettée Lucy Gordon semble totalement traumatisée par la vacuité des scènes qu'on lui donne à jouer. Moix étant incapable de dépasser son concept initial, il caviarde son semblant de scénario de dialogues et de pseudos gags visuels parfaitement navrants. Hélas, comme il ne se passe strictement rien d'intéressant, les sourires sadiques laissent vite place à un ennui total. Label navet accordé.

Franck Dubosc. Pathé Distribution Franck Dubosc et Lucy Gordon. Pathé Distribution



Publié dans Kinotron

Commenter cet article

ffred 05/05/2010 19:06

Critique approuvée ! Le navet de la décennie !