Kinotron: Alice au Pays des Merveilles

Publié le par nikko13

Alice au Pays des Merveilles (Alice in Wonderland) Avant-première Club 300 Allociné

Pas encore remis des Johanaaaaa !!! qui ont allègrement plombé la comédie musicale gothique Sweeney Todd, j'espérais secrètement être séduit par la vision de Tim Burton sur l'univers de Lewis Carroll. Toutefois, je ne pouvais faire fi des premières affiches et de la bande annonce, d'un mauvais goût chamarré prononcé. Cependant, lorsque Allociné vous propose une avant-première en grande pompe (et en incontournable 3D, comme le veut la mode) au MK2 Bibliothèque, avec une visite surpise du réalisateur, difficile de décliner la proposition. Après tout, le souvenir des sympathiques Charlie et la chocolaterie et Les noces funèbres n'est pas si lointain ! Las, le résultat est bel est bien pénible, car trop d'éléments sonnent faux (sinon creux). Visuellement, il faut avoir le coeur bien accroché : les décors multicolores se succèdent sans souci d'harmonie, les différents personnages en CGI semblent avoir été développés chacun dans un coin, par des graphistes plus ou moins inspirés et réunis au petit bonheur la chance (Tweedledee et son frère sont hideux et cohabitent très mal avec lapin blanc qui lui même n'est pas accordé au chien Bayard).

A ceci s'ajoute un joli manque d'imagination car le film accumule les "lookalike" criants. La très laide chenille bleue est un jumeau de Yoda, les soldats de la reine blanche ont des gènes de Stormtroopers et la souris batailleuse souffre du souvenir conjugué de Despereaux et les Chroniques de Narnia. Et tant qu'à évoquer cette autre production Disney (enfin, les deux premiers volets) comment ne pas halluciner devant l'acte final d'Alice... qui semble décalqué de l'univers adapté de C.S. Lewis. Voir Alice en armure, pourfendant un vilain dragon à la manière de Saint Michel, voilà une idée que j'aurais mis de côté. Un mot sur l'héroïne, interprétée par Mia Wasikowska, bien terne et longtemps en retrait alors qu'il s'agissait bien de retranscrire un voyage initiatique. La nature ayant horreur du vide, il faut se replier sur un chapelier fou à l'hystérie barbante et les minauderies d'une reine rouge convenablement défendue par Helena Bonham Carter. Pour finir, je suis tenté de pointer l'arnaque de l'argument 3D, car très franchement, elle n'apporte rien à l'histoire. Pour l'usage "immersif" (de style "on vous en met plein la vue") il faudra se contenter d'une scène de chute, et pour l'usage "réalité augmentée" je dois avouer que je n'ai pas été bluffé par la profondeur de champ. Ceci n'est rien comparé à la faute de goût du film : je vous invite à contempler la danse de Johnny Depp dans les toutes dernières minutes (avec la musique déplorable qui l'accompagne) qui pour moi symbolise la faillite du projet. Disharmonieux, désincarné et dénué de bases solides... Vous l'aurez compris, j'ai pas été émerveillé !

Anne Hathaway, Johnny Depp et Mia Wasikowska. Walt Disney Pictures Johnny Depp. Walt Disney Pictures

Bonus, mes 5 Tim Burton favoris : 1. Ed Wood - 2. Les noces funèbres - 3. Batman - 4. Mars attacks - 5. Sleepy Hollow



Publié dans Kinotron

Commenter cet article

buy research paper 25/04/2011 08:35

buy research paperTo me, it is not strange to see blogs because I am myself very interested in blogging like you do.

buy research paper 23/04/2011 14:08

buy research paperTo me, it is not strange to see blogs because I am myself very interested in blogging like you do.

Persuasive Essay Writing 14/01/2011 15:01

I liked this post very much as it has helped me a lot in my research and is quite interesting as well. Thank you for sharing this information with us.

term paper 17/04/2010 05:59

Re:Not everything have to be connected with custom research paper I’m having, hence, guys however canfind essay.

dissertation 30/03/2010 07:19

Re:How can you write your hot outcome referring to this post I chew over? The dissertation writing service would hire writers like you for the thesis mba creating. So you have a really great opportunity to get to the team of masters.