Kinotron: All about Steve

Publié le par nikko13

All about Steve

Titulaire de deux Razzie Awards (pire actrice, pire couple à l'écran), All about Steve se traine une vilaine réputation. En France, le film n'a bénéficié que d'une sortie technique, donnant à peine le temps de le déguster sur grand écran. Finalement, l'expérience n'a pas été si terrifiante. Je rappelle vite fait le pitch : une verbicruciste légèrement excentrique (elle ne se sépare jamais de ses bottes rouges par exemple) et vivant encore chez ses parents se persuade d'avoir trouvé l'homme idéal en la personne d'un caméraman. Mais la réciproque est loin d'être vraie. Virée de son job pour un motif relativement inquiétant, elle s'empare de l'occasion pour traquer à travers les Etats-Unis son bien aimé. All about Steve est assez étonnant car on ne sait jamais à quel degré le prendre. S'il s'agit d'une satire des médias, c'est rien de dire qu'elle manque de piquant. Une comédie romantique ? Pas facile de trouver l'osmose entre un Bradley Cooper flippé et une Sandra Bullock aux frontières de la démence monomaniaque... A côté de ça le scénario s'éfforce d'injecter maladroitement de l'humanité (avec le renfort de nerds et autres aimables parias) et s'égare dans un long climax à base de petite fille piégée au fond d'une crevasse. Un vrai patchwork duquel quelques gags et dialogues marrants surnagent. All about Steve se savoure paisiblement, comme devant un sympathique accident industriel. Et puis pour ne rien vous cacher, j'adore Miss Bullock et dans ce film elle reste délicieusement jolie.



Publié dans Kinotron

Commenter cet article